Pédagogie salésienne.

« Sans votre aide, je ne puis rien faire. » Don Bosco ne cessait de le répéter aux jeunes qu’il accompagnait. « J’ai besoin de votre accord. » Pour lui, le jeune n’est pas seulement un destinataire, mais également un partenaire de l’action éducative.

Parents et enseignants souhaitent la réussite de leurs enfants ou de leurs élèves, réussite aux examens bien sûr, mais aussi réussite sociale. Mais l’expression même « réussir dans la vie » est problématique pour les chrétiens. Le Père Paul Ripaud, salésien et membre de la communauté éducative du Lycée Etienne Gauthier de Ressins, pose le problème et évoque la position originale de Don Bosco.

Les parents sont souvent démunis quand vient l’heure des devoirs et des leçons. La table de la cuisine, de la salle à manger ou, dans le meilleur des cas, le bureau de la chambre, se transforme en champ de bataille où les adultes ne sont pas forcément dans le camp de celui qui doit prouver son efficacité. Réponse de Alain Thiébaut, directeur de l’établissement La Salésienne, à Veyrier, en Suisse.
Lire la suite…