Samedi 29 septembre 2012

Avec Don Bosco, vivre deux passages

Le mot « relique » signifie « reste ». En l’occurrence ici, un élément du corps de Don Bosco. La présentation des reliques a surtout pour fonction de questionner
 : Que me reste-t-il de Don Bosco ? Qu’est ce qui m’aide à avancer dans ma vie ?

En venant se recueillir auprès de Don Bosco, l’invitation sera faite à chacun d’effectuer deux passages :

  • le premier, celui de passer de l’image à la parole. C’est une réplique du corps faite en fibre de verre, dont le visage porte les traits d’un homme qui s’est donné toute sa vie. Ces paroles prennent alors une nouvelle résonance : « J’ai promis à Dieu que ma vie jusqu’au dernier souffle sera pour les jeunes pauvres. » D’autres paroles de Don Bosco peuvent
    surgir. Paroles qui viennent toucher, rejoindre la vie du croyant. En écoutant Don Bosco vivre et s’engager, on peut se poser la question : « Et moi, qu’est ce que je fais de ma vie ? »
  • Le deuxième passage, celui de la parole à la vie. Passer du « souvenir » à la mémoire, c’est-à-dire dépasser le souvenir pour ne pas rester nostalgique
    mais opérer un acte de mémoire dont le but est de vivre aujourd’hui de cet esprit, de ce souffle qui animait Don Bosco. Ainsi, la relique remplit sa véritable mission : nous reconduire à Don Bosco pour nous aider à vivre aujourd’hui de son esprit, à notre présent, à envisager notre avenir. En nous laissant guider par Don Bosco, celui-ci nous conduira à une rencontrenpersonnelle avec le Christ.