Mercredi 27 mars 2013

Des jeunes adultes témoignent de leur vécu

Lundi 25 mars, l’association MIR a répondu à l’invitation du responsable éducatif des 4-3e du lycée pro à venir rencontrer et témoigner auprès des élèves dans le cadre d’une « heure Don BOSCO », c’est-à-dire une heure dégagée pour s’ouvrir à des questions et des sujets touchant au sens de la vie, à la vision de l’humain, etc.

Une première série a débuté (3pp1 à 9h10, 3pp2 à 10h20, 3pp3 à 11h15) une autre le jeudi 11 avril. Et d’autres encore.

Cela avaient d’autant plus de sens que l’action de Carême leur est dédié (nous réceptionnons des denrées alimentaires à Don BOSCO pour ensuite transmettre à l’association qui tient une épicerie sociale).

Mais de quoi viennent-ils parler ?

En fait, de leur vécu avant d’atterrir à l’association. Gémo, Momo et Konrad reviennent de loin : tout commence par un joint, puis c’est peu à peu l’escalade, parfois jusqu’à la prison, en passant par cocaïne, héroïne, extasy, champignons, nuits dans les poubelles municipales, etc. tout y passe. Les élèves prennent une « claque » et c’est l’occasion d’aborder un sujet banalisé à outrance. Les élèves se sont montrés attentifs, posant des questions, certains se sont sentis profondément interpellés.

Ces jeunes adultes en bouchent un coin : on n’imagine pas où un simple joint peut conduire, mais surtout, on n’imagine pas que parvenu à un tel enfer, on puisse en sortir grâce à :

  • 1/ un désir de s’en sortir,
  • 2/ un cadre,
  • 3/ l’amitié,
  • 4/ le don aux autres,
  • 5/ l’aide de Dieu et le tout, sans médicaments ni médecin !

Merci pour cette interpellation et bonne route au service des plus démunis !

info document info document