Vendredi 29 avril 2016

Intervention d’une journaliste de la réserve citoyenne en classe de 2nde MEI

Jeudi 28 avril, la classe de seconde MEI a eu la chance de rencontrer la journaliste Aurélie Selvi, inscrite sur la liste des réservistes de l’Education Nationale, pour un moment d’échanges très riche.

Dans le cadre de l’objet d’étude « Construction de l’information », la classe a pu s’interroger en amont avec son professeur de lettres, Alexandra Beausire et avec Madame Fuentes, professeur documentaliste, sur la fiabilité de

info document -  voir en grand cette image

l’information donnée par la presse écrite et sur le pouvoir de l’image, son détournement parfois dangereux.

Aurélie Selvi, maintenant journaliste en Freelance, a pu témoigner de son expérience, de sa vocation tardive pour ce métier auquel elle voue une véritable passion. Elle a pu raconter à la classe le déroulement d’une journée de travail, la réalité du terrain et évoquer l’éthique du journaliste et son rapport à l’information. Les élèves ont été très sensibles au récit de la journée durant laquelle elle a dû couvrir la prise d’otages du magasin Hypercacher de la porte de Vincennes le 9 janvier

info document -  voir en grand cette image

2015. Journaliste au Parisien en 2015, A. Selvi nous a fait part de son émotion lors des attentats de Charlie Hebdo qui ont touché au cœur les journalistes du monde entier. Elle a également pu montrer quelques carnets de note, des articles ainsi que le magazine dont elle est rédactrice en chef. Les questions préparées par les élèves ont été posées et des questions plus spontanées ont immédiatement suivi.

« J’ai découvert le métier de journalisme sous un autre jour, ce n’est pas du tout ce que j’imaginais » témoigne un élève à la sortie. La rencontre en effet s’est avérée fructueuse, elle a donné du sens à cet objet d’étude et a permis aux élèves d’appréhender différemment ce métier qui souffre parfois d’une mauvaise réputation auprès des jeunes précise A. Selvi.

Célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse :

De leur côté, les élèves du lycée général ne sont pas en reste, puisque pour célébrer la journée mondiale de la liberté de la presse le 3 mai, les élèves de Première S diffuseront au CDI à toutes les récréations leurs productions présentant la Maison des Journalistes, Reporter sans frontières, les nouveaux médias d’information et c…

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre de l’heure d’accompagnement personnalisé avec leur enseignante de français, suite à la rencontre il y a quelque mois avec Mohamed Al Asbat, journaliste Soudanais réfugié en France.