Jeudi 24 novembre 2016

Notre lycée professionnel a une histoire

RETOUR SUR UN MOMENT IMPORTANT DE L’HISTOIRE DE NOTRE ETABLISSEMENT VISITE DE LA CRYPTE DE L’EGLISE AVEC Mme SPATOLA

Comme chaque année à l’approche du 11 novembre, Madame Spatola, enseignante de lettres-Histoire au Lycée professionnel, propose à tous les enseignants de l’établissement de visiter avec leurs classes la crypte de l’église Notre Dame Auxiliatrice, mise à disposition pour l’occasion. Mr Morello, professeur d’histoire, est également investi dans cette mission. Il assure également cette visite pour les élèves du collège et lycée général.

La visite commence dans la cour du LP, sous les plaques commémoratives placées à l’entrée de la chapelle, plaques devant lesquelles professeurs et élèves passent souvent sans même réaliser qu’elles sont là. Mme Spatola prend le temps de montrer, voire de lire les nombreux noms figurant sur ces plaques, noms des élèves et professeurs morts durant les guerres qui ont marqué le XXe siècle. Elle rappelle ainsi ce devoir de mémoire qu’est le nôtre puis nous fait découvrir une part de l’histoire de notre école.

Dans la Crypte - JPEG - 2.3 Mo
Dans la Crypte

En effet, lors de la seconde guerre, cinquante enfants juifs ont été cachés dans notre établissement par les pères Simeoni et Blain. La visite se poursuit ainsi dans la crypte de l’église, à quelques pas. L’enseignante, avec passion, fait revivre aux élèves la réalité de cet événement. Arrivés dans la crypte, les élèves découvriront les fenêtres qui ont permis aux enfants juifs de fuir lors d’une descente de la Gestapo et l’endroit légendaire où un SS aurait tiré une balle, enragé de s’être fait duper. Pas à pas, elle fait revivre aux jeunes le jour où les allemands sont entrés pour trouver ces enfants cachés.

Historienne de formation, Mme Spatola s’intéresse depuis des années à l’histoire du lycée, elle s’attache à recueillir le témoignage des descendants de ces jeunes juifs sauvés in extremis de l’horreur des camps. Elle a également pu entendre et transmettre à son tour le témoignage d’un père de la congrégation salésienne, décédé il y a peu, qui était élève et a assisté à la descente des SS. Les jeunes, pour beaucoup, n’ont pas connaissance de cet événement. Cette visite est l’occasion, à travers le récit du professeur, de « donner sens » à une période de notre Histoire. Mme Spatola achève la visite sur ces mots : « se rappeler de notre Histoire, rendre hommage à ceux qui ont résisté est l’occasion de tirer leçon du passé, chacun d’entre nous doit continuer à résister ».

C. Spatola à l'entrée de l'Eglise devant une plaque commémorative avec les 1 MATPe - JPEG - 1.7 Mo
C. Spatola à l’entrée de l’Eglise devant une plaque commémorative avec les 1 MATPe

Mme Spatola, qui traite des guerres et des conflits en cours d’Histoire avec ses classes de CAP, ne manque jamais de leur faire découvrir la crypte. Mme Stobierska et Mme Fuentes, qui travaillent avec une classe de 3e APP sur la résistance et participent au Concours national de la Résistance et de la Déportation n’ont pas manqué cette visite. Sans être allé bien loin, chacun aura préalablement réalisé que la résistance s’est aussi affirmée dans les murs même de leur école. La classe de première, spécialité MATP (Maintenance Automobile et Maintenance des Engins de Travaux Publics) a également pu découvrir une part de son histoire. Ayant postulé au projet régional « Mémoire et Citoyenneté (incluant une visite du Mémorial de la Shoah et du camp d’Auschwitz), cette classe aura pour mission toute l’année de réaliser une rubrique documentée sur ces événements sur le site Internet de l’école. Madame Beausire, qui travaille avec sa classe de BTS 2e année sur le thème « Je me souviens » a également participé. Les étudiants ont pu réfléchir au devoir de mémoire, au pouvoir de la commémoration et à la force du souvenir historique. Les élèves de seconde année CAP Carrosserie et Chaudronnerie participent également pour préparer leur future sortie au Camp des Milles, site mémorial à Aix en Provence. De même, la classe de 3e APP5, la DIMA, pourra être sensibilisée à cette période de l’histoire pour amorcer avec Mr Feltrino une séquence sur la guerre.

Dans la Nécropole -  voir en grand cette image
Dans la Nécropole

L’établissement et les enseignants remercient de tout cœur Mme Spatola qui chaque année prend le temps de « transmettre », de faire revivre à nos élèves une part de l’Histoire de notre ville, de notre école mais aussi et surtout de leur propre histoire.