Vendredi 21 avril 2017

Renouvellement du label Imprim’vert pour 2017.

Le label Imprim’vert a pour objectif de favoriser la mise en place, par les entreprises exerçant des activités d’impression, d’actions concrètes visant à diminuer les impacts de leur activité sur l’environnement.

Le cahier des charges Imprim’Vert®, c’est 5 critères :

  • Critère n°1 : l’élimination conforme des déchets dangereux
    Pour satisfaire à ce premier critère, l’imprimeur doit faire collecter et éliminer de façon conforme à la réglementation ses déchets par des collecteurs agréés.
  • Critère n°2 : la sécurisation des stockages de liquides dangereux
    Pour répondre à ce second critère, l’imprimeur doit sécuriser le stockage des liquides neufs dangereux et des déchets liquides en cours d’utilisation ou non.
  • Critère n°3 : la non utilisation de produit toxique
    Pour satisfaire à ce troisième critère, l’entreprise s’engage à ne pas utiliser de produits étiquetés « toxiques » (symbole « tête de mort »).
  • Critère n°4 : la sensibilisation environnementale des salariés et de la clientèle
    Il est demandé de mettre en place une communication spécifique en interne autour d’Imprim’Vert® afin de sensibiliser l’ensemble du personnel. Pour les entreprises dont l’activité est principalement l’impression numérique, elles doivent mettre en place des actions de sensibilisation environnementale qui sont propres à l’entreprise à destination de sa clientèle.
  • Critère n°5 : le suivi des consommations énergétiques du site
    Ce critère instauré en 2010 a pour objectif de sensibiliser les imprimeurs à leurs consommations en énergies. Pour cela, l’entreprise doit instaurer un suivi trimestriel de ses consommations énergétiques et transmettre ce relevé à chaque renouvellement de la marque.