Dimanche 24 mai 2015

Une très belle représentation

La cour du LP est devenue pour un soir l’espace scénique des lycéens [1] en présence de plus de deux cents spectateurs. Les élèves ont interprété une pièce de Joël POMMERAT : CENDRILLON.

Joël Pommerat est auteur de théâtre et metteur en scène français. Aujourd’hui âgé d’une quarantaine d’années, il a beaucoup de pièces à son actif. En 20 ans, il a monté une vingtaine de pièces, certaines pour le grand public, d’autres pour la jeunesse.

  • Ses débuts : Né en 1963, il quitte l’école jeune, et déjà, à l’âge de 12 ans, sa venue au festival d’Avignon est une révélation. Il se découvre une véritable passion pour la scène, et le théâtre plus particulièrement. A 18 ans, il devient comédien après avoir intégré une compagnie régionale. Mais ce qu’il veut, c’est être derrière la scène, en coulisse, et écrire ses textes. Il sera dramaturge et metteur en scène.
  • Sa carrière : En 1990, il crée la compagnie « Louis Brouillard » et écrit ses premières pièces et les joue au théâtre de La Main d’or à Paris, comme le Chemin de Dakar, Le théâtre ou Des suées. Il a adapté des contes traditionnels comme Pinocchio, Cendrillon et Le Petit Chaperon rouge. Certaines de ses œuvres figurent d’ailleurs dans les listes de littérature jeunesse à destination des scolaires. Il est ainsi très connu et apprécié des enseignants. Joël Pommerat compose avec des thèmes sociaux forts mais il y mêle toujours poésie et légèreté. Du point de vue de la mise en scène, ses pièces sont très différentes de certains de ses contemporains. En effet, mécontent de la société actuelle où le bavardage est roi, il aime adopter d’autres formes de langage et de communication que le dialogue classique. Aussi, sur scène assiste t-on à des communications plus axées sur une gestuelle, un peu comme de la danse.
  • La pièce : Cendrillon est une pièce écrite et mise en scène par Joël Pommerat, créée en octobre 2011 au Théâtre national de la Communauté française, en coproduction avec La Monnaie. Il réecrit ce conte avec de nouveaux enjeux, l’histoire est en effet axée sur le deuil. Ainsi, Cendrillon devient une pièce « sur la mort, la vie, le temps ».

[1Les élèves du lycée général ont la possibilité de suivre l’option théâtre en partenariat avec le TNN (Théâtre National de Nice) animée par Sandra BICAIL et Géraldine LACOSTE ( enseignantes dans l’établissement) et par Sophie de MONTGOLFIER comédienne et metteur en scène.